skip to Main Content

Les différents types charpente en bois

Les types de charpente en bois se comptent par dizaines. Élément majeur de la construction et garantissant la stabilité de la structure du bâtiment, la charpente n’est pas seulement utile pour supporter l’ensemble de la toiture et la couverture. Elle assure la longévité du bâti et définit son identité architecturale. Ne serait-ce que pour ces raisons, elle doit être dimensionnée et montée avec la plus grande vigilance.

Squelette d'un toit : un type de charpente en bois

Les différents types de matériaux pour la charpente

Traditionnellement, la charpente est conçue en bois massif. Mais face aux diverses contraintes climatiques, structurelles, architecturales et même budgétaires, elle a dû s’adapter en se diversifiant. Si le bois massif est toujours aussi prisé dans le montage d’une charpente traditionnelle notamment, la charpente se décline aujourd’hui en différents types avec divers matériaux tels que le béton, le lamellé-collé, ou des structures métalliques plus complexes afin de répondre au mieux aux besoins et aux exigences de l’habitat moderne. Elle s’adapte ainsi à tout type de construction que ce soit un bâtiment industriel, une maison individuelle ou un logement collectif etc… Mais nous allons particulièrement nous intéresser aux types de charpente en bois.

Quelques exemples de types de charpente en bois

La charpente fait partie intégrante du bâtiment. A la multiplicité des matériaux s’ajoute la diversité des ossatures. Cette pluralité témoigne indéniablement de la créativité et de l’audace technique dont font preuve leurs concepteurs. Elle peut aussi représenter une identité locale ou un savoir-faire ancestral.

En ce qui concerne la charpente en bois, elle a su se diversifier pour s’adapter à toutes les réalités. Voici quelques exemples de charpente en bois :

La charpente traditionnelle :

Elle est utilisée pour la conception des maisons anciennes et se fait aujourd’hui de plus en plus rare. Ayant eu la cote en rénovation, elle est désormais souvent remplacée par les charpentes industrielles appelées aussi charpente à fermettes. C’est la raison qui a amené les constructeurs à recourir à une charpente intermédiaire : la charpente traditionnelle industrielle. Si vous comptez aménager vos combles, la charpente traditionnelle est faite pour vous. L’ossature de ce type de charpente est un assemblage de pièces comme les fermes, les pannes et les chevrons… La section des pannes doit être précise suivant la portée des charges. Le taux d’humidité du bois idéal serait d’environ 15 %. Les charpentiers conçoivent globalement ce type de charpente avec du bois massif. Mais l’essence du bois utilisée dépend surtout de la portée de la construction.

La charpente en bois lamellé collé :

Elle est issue d’une technique consistant à abouter puis assembler et coller les pièces de bois entre elles. Le matériau ainsi rendu modulable autorise la réalisation de poutres aux formes spécifiques comme des courbes etc, idéal pour des structures de grandes portées.

La charpente mixte bois/métal :

C’est le combo gagnant pour un juste équilibre alliant robustesse et légèreté. Elle permet aussi des réalisations de grandes portées avec un potentiel esthétique élevé et une rapidité de construction.

La charpente KERTO :

Grâce à l’empilement de fines couches de bois croisés, ce type de charpente a des propriétés mécaniques remarquables plus ou moins comparables à celles du béton ou de l’acier. Elle convient également pour les structures de grandes portées et/ou des ossatures secondaires.

La charpente sous-tendue :

Ce sont les propriétés naturelles du bois à la compression, flexion ou traction qui sont ici exploitées. Grâce à ce type de charpente, l’aspect de la structure est visiblement allégé.

La charpente bois industrielle ou charpente fermette :

C’est le type de charpente le plus répandu en France. Par opposition à la charpente traditionnelle, l’assemblage des fermes se fait au moyen de connecteurs métalliques. Elle peut convenir aussi bien pour des maisons individuelles que des bâtiments de travail. La charpente bois industrielle fait partie des charpentes les plus abordables mais ne jetez pas votre dévolu sur elle si vous comptez transformer vos combles en pièces de vie ou prévoyez de laisser vos poutres apparentes.

La charpente tridimensionnelle :

Comme son nom l’indique, la structure de cette charpente sera disposée sur plusieurs plans en 3D. Elle procure une homogénéité et permet de standardiser les détails de coordinations.

Découvrez nos derniers articles

Diagnostiquer les défauts de la charpente

Au fil des années, la charpente, de même que tous…

En savoir plus

Toiture en pente : la charpente

La toiture constitue la cinquième façade d’un édifice. Elle offre…

En savoir plus

La charpente de la maison

Dans l’édification d’une habitation, le gros œuvre inclut les soubassements,…

En savoir plus

Quels sont les bons critères pour choisir sa charpente ?

La charpente permet de renforcer la structure et constitue une…

En savoir plus

Les types de charpente

La charpente constitue la structure même d’un toit. En réalité,…

En savoir plus
Back To Top