skip to Main Content

Quels sont les points à vérifier avant une rénovation de toiture

Quels Sont Les Points à Vérifier Avant Une Rénovation De Toiture

La toiture compte parmi les pièces les plus vulnérables d’une habitation. Celle-ci occupe une fonction protectrice contre les aléas climatiques tels que la pluie ou le vent mais aussi contre les phénomènes thermiques afin de conserver la chaleur. Au cours de la période d’avant l’hiver, il se révèle important de contrôler l’état de la couverture afin de parer à tout inconvénient et ainsi réagir à point nommé par le biais de la rénovation. Cette vérification est essentielle dans la mesure où un toit en excellent état aide à assurer la sécurité des occupants de la maison. Mais avant d’entamer des travaux de rénovation sur votre toiture, certains points sont à prendre en considération.

Avant d’établir le bilan de la situation

Pour réaliser un examen détaillé de votre toit, minimisez les risques et tenez-vous aux principes de sécurité ci-après. N’agissez pas seul, ne montez pas sur le toit et portez des gants. Munissez-vous d’une échelle spécifique placée contre la façade de votre logement pour monter et inspecter le toit, en vous servant également d’une paire de jumelles, pour détecter les défectuosités exposées ci-après. Effectuez ce contrôle au minimum une fois par an. (ex: rénovation toiture)

Vérifier la couverture : ardoises ou tuiles et faîtage

Le faîtage est l’élément raccordant les deux parties de la toiture. Cet ouvrage doit garantir l’imperméabilité de la couverture d’un édifice, mais également sa robustesse, grâce aux ardoises ou aux tuiles. En premier lieu, vérifiez que celles-ci sont bien fixées, en examinant les joints de mortier des tuiles du faîtage. En inspectant votre couverture, vous pourrez constater des parties poreuses ou encore des empreintes de fuites d’eau ou de végétation. L’humidité, en stagnant, peut en réalité être favorable à la prolifération de champignons, de lichens ou d’algues. Ces derniers peuvent générer des fissures sur les tuiles ou les ardoises et entraînent par conséquent des infiltrations d’eau, favorisant l’affaiblissement de votre charpente.

Les regards et les gouttières : à contrôler

Observez vos regards et vos gouttières avec soin et vérifiez que ceux-ci ne sont pas altérés, et s’ils rejettent convenablement l’eau. Pendant que vous y êtes, effectuez un peu de nettoyage pour enlever les ramures, les feuilles et autres détritus. Si vous observez des fuites sur les joints de gouttières en période de pluie, pensez à entreprendre des réparations le plus rapidement possible afin de parer à tout désordre au sol.

Inspecter la cheminée et le conduit

Veillez par ailleurs à ce que la cheminée soit propre et que le conduit soit en excellent état. Celle-ci doit jouir d’une bonne fixation et ne doit pas être sujette à la rouille. Si au sein de la cheminée vous remarquez un écroulement, cela veut dire qu’il est grand temps de la faire vérifier par un professionnel. (calcul charpente bois, par ex)

Vérifier la présence de fuites d’eau

Pour contrôler les éventuelles fuites d’eau, inspectez notamment l’intérieur de vos combles, dans l’habitation. La localisation de la fuite ne se trouve systématiquement pas au même lieu que sur le toit. En effet, il est possible que l’eau s’écoule tout au long des murs ou de la charpente. La fuite peut également provenir d’une tuile, d’une ardoise ou d’une fenêtre endommagée. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que votre toiture n’est pas assez imperméable et qu’elle doit être contrôlée par un professionnel.

Back To Top