skip to Main Content

La charpente fermette en bois

Si la charpente fermette en bois a le vent en poupe en France, il doit bien y avoir une raison. Au moment de la construction, impossible de faire l’impasse sur le choix de la charpente à adopter. Pourtant, non seulement ce choix technique de charpente aura un impact certain sur le coût, mais surtout sur la capacité d’aménagement de la charpente. Focus sur la charpente fermette en bois.

Charpente industrielle ou fermette en bois d'un toit en construction

Si  plus tard, vous ne voulez pas avoir à modifier votre charpente, tenez compte de certains paramètres avant de faire construire votre maison. Bien sûr, un large éventail de choix s’offre à vous concernant la charpente à adopter, pour ne citer que la charpente métallique ou en béton, la charpente pour toit plat et la charpente traditionnelle. Mais à part le budget, considérez également règles d’urbanisme, les éventuelles exigences architecturales. Sans oublier la possibilité d’aménager vos combles dans le futur.

Principe de la charpente à fermettes

Inutile de rappeler que la charpente est un élément crucial de la construction. C’est elle qui prend en charge tous les composants de la toiture à commencer par le revêtement, le pare-vapeur, en passant par les matériaux d’isolation et les diverses membranes destinées à assurer l’étanchéité de la toiture. Naturellement, elle supporte également les fermes, pannes, chevrons, voliges et liteaux qui la composent. Notons toutefois que ce qui fait la particularité d’une charpente à fermette, c’est qu’elle n’est pas dotée de pannes ni de chevrons. Ils sont remplacés par tout un réseau de fermes.

D’ailleurs, la charpente à fermettes tient son nom de ces éléments distinctifs, les fermettes. Ces pièces fixent les différents éléments entre eux. Généralement de forme triangulaire, la charpentes fermettes ou industrielles sont conçues avec des dimensions standardisées. Cette forme spécifique donne lieu à une répartition des charges bien équilibrée sur l’ensemble de la toiture. C’est ce qui va permettre à la charpente de supporter tout le poids de l’ensemble.

Pas de charpente à fermette bois pour les combles aménageables

Une charpente fermette complète s’obtient donc à partir de plusieurs axes et fermettes. En principe, ces dernières sont toutes faites de pièces de bois préfabriquées en usine.

Malgré leur bon rapport qualité/prix, nous ne vous la conseillons pas si vous comptez transformer vos combles un jour en une pièce à vivre. Autrement dit, la charpente fermette n’est pas compatible avec les combles aménagés ou aménageables. De même, avec cette charpente, le sol restera non circulable. Si vous avez craqué pour ce type de charpente, oubliez donc la possibilité d’utiliser le plancher de votre grenier comme un espace de stockage.

Les points forts d’une charpente fermette ou industrialisée

Les arbalétriers, l’entrait, le poinçon etc… entrent dans la formation de la structure de cette charpente. On assemble les éléments entre eux par des connecteurs métalliques. Les fermes font office de chevrons sur lesquels vont être posés les liteaux de couverture. Des dispositifs anti-flambage et des contreventements viennent renforcer la structure.

Le succès de ce type de charpente peut s’expliquer par le fait qu’elles peuvent être livrées sur le chantier en étant déjà pré-montées. D’où son installation simple et rapide. Souvent conçues dans des bois légers comme l’épicéa ou d’autres résineux, son prix est parmi les plus abordables du marché des charpentes. De plus, même si la charpente fermettes ne nécessite qu’un minimum de bois (elle est très économique en matériaux), cela n’affecte en rien sa solidité. Un autre de ses atouts est certainement sa longévité. Moyennant un entretien régulier, la charpente fermette résiste considérablement au temps qui passe.

Découvrez nos derniers articles
Charpente A Fermette

Avantages comparatifs des charpentes à fermes et à fermettes

La charpente traditionnelle ou à ferme et la charpente industrielle…

En savoir plus
Back To Top