fbpx skip to Main Content

Les infos pratiques sur les différents types de charpente

Les Infos Pratiques Sur Les Différents Types De Charpente

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La charpente est l’élément d’une maison qui soutient les composants de la toiture, mais qui aide également les murs à rester solidement en position debout. Une bonne charpente doit pouvoir résister à toutes sortes d’avaries, allant des intempéries aux changements de températures, en passant par les parasites du bois. La qualité de la charpente conditionne alors en grande partie la solidité de tout le bâtiment. Il existe différentes sortes de charpentes, et la clé de la réussite réside dans le choix de celle ayant les caractéristiques adaptées à vos exigences et à vos moyens. Elle se décline en deux principales variantes, la charpente traditionnelle faite sur mesure, et la charpente moderne appelée également « fermette ».

La charpente traditionnelle : le choix exigeant

Taillée sur mesure dans du bois massif, la charpente traditionnelle est propre à chaque habitation. Elle offre l’avantage de laisser des combles vides, sans ou avec très peu d’éléments encombrants, similaire à une cage. Cet espace libre peut alors être aménagé pour servir de chambre supplémentaire. Les éléments en bois constituant la charpente sont assemblés et fixés à l’aide d’objets métalliques (tiges, boulons, broches, crampons, etc.). D’autres s’emboitent les uns dans les autres, par embrèvements ou par tenons-mortaises.

Néanmoins, ce type de charpente peut s’avérer onéreux, tournant aux alentours de 180 Euros du mètre carré. Ajoutez à cela le prix de l’isolation des combles habitables, qui est également plus cher.

La charpente moderne ou fermette : le choix économe

En remplacement du bois massif, les fermettes sont constituées de planches de bois lamellées (les fermes), pressées et fermement maintenues grâce à des attaches métalliques. Loin des propriétés du bois massif, le matériau employé n’est pas ici de première qualité, et dans certains cas, il ne s’agit même que de dérivés de bois. Moins résistantes, ces fermes doivent alors être rapprochées les unes aux autres lors de l’assemblage de la structure, ce qui laisse relativement moins d’espace aménageable. Néanmoins, les fermes doivent répondre à certaines caractéristiques, comme celles de posséder un taux d’humidité inférieur à 20%, ou de pouvoir supporter une charge d’au moins 150 kg/m². Les fermettes offrent ainsi l’avantage d’être peu coûteuses, et d’être faciles d’assemblage.

Toutefois, les fermettes impliquent la non aménageabilité des combles, ne serait-ce qu’en tant qu’espace de rangement, ce qui peut représenter un manque à gagner considérable, bien que l’isolation des combles perdus est généralement moins onéreux.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top