skip to Main Content

Comment choisir la meilleure entreprise de charpente ou le bon charpentier

Choisir la meilleure entreprise de charpente ou le bon charpentier n’est pas toujours évident. Notamment lorsqu’on manque soi-même de connaissance dans le domaine. Nous vous livrons les différents points à considérer lors de ce choix éminent. Il y va de la stabilité de votre structure.

devis charpente en bois, prix d'une charpente en bois pour trouver la meilleure entreprise de charpente

Les formations et diplômes pour devenir charpentier

Il y a des qualifications requises pour exercer le métier de charpentier couvreur. En effet, le rôle du charpentier ne se résume pas à fournir une toiture à l’habitation. Il doit aussi considérer l’étanchéité et l’isolation, l’acoustique du bâti et les éventuels risques sismiques. C’est une des raisons pour lesquelles ce métier reste l’un des plus normalisé en France. Pour pouvoir exercer, le charpentier doit passer par différents niveaux d’apprentissage.

Le niveau CAP (charpentier bois ou constructeur bois) est la base minimum requise. S’ensuit le niveau BAC (Brevet professionnel charpentier, bac pro Technicien constructeur bois ou bac pro intervention sur le patrimoine, option charpente). Le bac + 2 (BTS SCBH ou systèmes constructifs bois et habitat, BTS AMCR architectures ou métal, Bac+3 (licence pro métiers du BTP ou licence pro métiers du bois avec différents parcours possibles).

En vue de respecter les délais de livraison et de simplifier les tâches, se familiariser avec des machines outils ou logiciels s’avère aussi bénéfique pour le charpentier.

Bonnes pratiques pour choisir le charpentier ou l’entreprise de charpente

Voici des astuces efficaces pour affiner votre choix de professionnel :

Avant de signer le devis, comparez-en plusieurs

Il ne devrait pas y avoir trop d’écart sur les tarifs proposés. Ceux qui sont  ridiculement bas devraient susciter votre méfiance.

Renseignez-vous sur l’entreprise de charpente

Son ancienneté, les avis d’anciens clients sur internet, son état comptable etc…

Renseignez-vous sur l’artisan charpentier

Vérifiez qu’il ait bien les compétences et savoir-faire requis par le métier, via ses formations. Vous pouvez avoir ces renseignements-là dans le Registre du commerce.

Vérifiez le professionnalisme de l’artisan

Rien ne vous oblige à engager un artisan charpentier que vous ne pouvez pas sentir. Posez-lui des questions. En tant que bon professionnel, il devrait trouver les réponses adéquates à toutes vos questions. S’il s’emporte facilement ou devient vite mal à l’aise, passez votre chemin. S’il est peu sûr de lui ou est trop hésitant, cela pourrait traduire une certaine incompétence. A moins qu’il n’ait quelque chose à vous cacher.

Le devis (sur tarif horaire ou par mètre carré) renseigne aussi sur le professionnalisme de l’artisan.

Demandez à voir ses anciens chantiers ou des chantiers en cours

Cela permet de faire état de ses capacités. Mais vous pouvez aussi interroger ses anciens clients pour avoir une idée de ses réalisations. En amont, interrogez-lui sur ses références car des expériences étoffées sont indéniablement un plus.

Demandez des garanties de construction à votre professionnel

S’il est déclaré, le charpentier vous proposera des garanties de construction. Demandez-lui ce qu’il en est s’il ne le fait pas systématiquement.

Assurez-vous de la disponibilité du professionnel

Souvent, les professionnels sérieux sont très sollicitées. Assurez-vous que celle que vous avez choisie sera bien disponible pour réaliser vos travaux.

Les labels attestant de la fiabilité du charpentier ou entreprise de charpente

Avant de choisir le charpentier ou l’entreprise de charpente, réfléchissez bien en premier lieu à votre projet : le budget dont vous disposez, quels travaux réaliser etc… Si le cœur vous en dit, vous pouvez lui demander de vous présenter ses diplômes.

Les labels et certifications attribués par des organismes de qualifications indépendantes sont d’une grande aide pour reconnaître les charpentiers compétents. Vous pouvez vous y fier pour orienter votre choix.

Le label RGE (reconnu garant de l’environnement) est un exemple parmi tant d’autres, et dont le principal intérêt est d’ouvrir droit aux différentes aides et subventions de l’Etat. Le label Qualibat est aussi une autre incontestable garantie de qualité.

Ils renseignent sur le sérieux de l’artisan ou de l’entreprise de charpente et sur ses compétences techniques. Un charpentier “ en règle “ doit être en possession d’un statut spécial. C’est une condition sine qua non pour qu’il soit immatriculé au Répertoire des

métiers. Mais outre cela, il doit aussi être en mesure de vous présenter ses assurances telles que la responsabilité civile professionnelle ou l’assurance décennale. Elles ont pour but de couvrir des défauts de réalisation pouvant survenir même 10 ans après les travaux.

Si vous avez affaire avec une entreprise de charpente, celle-ci doit être en mesure de vous fournir un numéro SIRET.

N’hésitez pas à lire nos autres articles si vous voulez en savoir plus sur les labels et certifications valorisant les compétences d’un charpentier ou entreprise de charpente.

Découvrez nos derniers articles
Back To Top