fbpx skip to Main Content

QUELS SONT LES VERS QUI ATTAQUENT VOTRE CHARPENTE EN BOIS ?

QUELS SONT LES VERS QUI ATTAQUENT VOTRE CHARPENTE EN BOIS ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La charpente est un festin pour les vers qui se nourrissent de bois. Pour trouver le bon traitement pour la protéger, il est important d’identifier quel type d’insectes ou de larves s’y attaquent.

Même à l’état de larves, ces vers xylophages peuvent causer d’énormes dégâts sur le bois de charpente. Mais avant tout, vous devez savoir qu’il existe plusieurs types d’insectes qui rongent la boiserie de votre maison.

Quels sont les différents vers rongeant le bois de charpente ?

Le capricorne est sans aucun doute l’un des plus gros fléaux qui s’attaquent au bois de charpente. Comme il s’agit d’un insecte volant, il nous arrive de penser qu’il ne restera pas longtemps au même endroit. Malheureusement, ce n’est pas de la petite bête en question dont il faut se méfier mais plutôt de ses œufs qui vont se transformer en larves. Effectivement, ces vers peuvent mettre des années à se développer à l’intérieur de votre charpente en bois avant d’en ressortir.

Pareillement, la vrillette et le lyctus s’attaquent à la boiserie à l’état de larves. Avec une cinquantaine d’œufs par femelle et plusieurs années de développement, les dégâts causés par les vers de vrillette peuvent s’avérer considérables. Le lyctus met moins de temps à se développer mais le résultat n’en est pas moindre. Ils sont surtout présents dans les meubles anciens pouvant ainsi affaiblir la structure de ces derniers. Une fois à leur âge adulte, ils survivent uniquement le temps d’une reproduction et d’une nouvelle ponte. D’où l’importance de traiter correctement votre charpente en bois.


Autres variétés d’insectes xylophages

Le termite, bien que n’étant pas un vers, présente aussi une grande menace pour la charpente de bois. Il s’agit d’un petit insecte de couleur pâle à l’abdomen large qui vit en colonie. Il aime la chaleur et l’humidité et ne supporte pas  les rayons UV. Ils font plus de ravage pendant le printemps et  en été, ce qui ne les empêche pas de sévir même en hiver. Pour fuir le soleil, le termite ronge le bois depuis l’intérieur. Toutefois, il arrive également qu’il s’attaque à d’autres matériaux pouvant contenir de la cellulose.

Enfin, les fourmis charpentières sont également redoutables pour le bois. Elles se nourrissent principalement de substances végétales et animales. Néanmoins, tout comme leur nom l’indique, elles constituent une menace pour la charpente. En effet, quand ces fourmis viennent s’installer dans la maison, elles construisent leur nid dans le bois, et quel palais plus vaste que la charpente ? Aussi, il s’agit bel et bien de dangereux insectes xylophages.

Comment identifier la présence de vers dans la charpente ?

Ces vers qui attaquent le bois laissent des traces évidentes sur la charpente. Il est important de reconnaître ces signes qui vous préviennent de la présence de ces petites bestioles afin de choisir le traitement adapté.

Repérer les vers xylophages sur le bois de charpente

Comme il s’agit de larves qui se développent à l’intérieur de la boiserie, la présence des capricornes, vrillettes ou lyctus ne se détecte pas forcément dans les meilleurs délais. Au fil du temps, l’attaque des vers peut provoquer des gonflements du bois de charpente. Ces boursouflures ou encore la déformation causée par les capricornes risqueraient d’affaiblir la structure du toit tout entier.

Les traces de vrillette et de lyctus sont encore moins apparentes. Les signes n’apparaissent qu’une fois leur développement achevés et que les insectes finissent par sortir à la surface pour se reproduire. Des petits trous circulaires apparaissent alors dissimulant en réalité les vastes galeries déjà creusées au fil des années. Avec l’apparition de ces trous, vous verrez  également les poudres de sciures de bois.

Comment détecter les termites et les fourmis charpentières ?

En fuyant la lumière du soleil, les termites sont à l’abri des regards, ce qui les rend difficiles à repérer. Néanmoins, les signes les plus évidents pour révéler leur présence sont les cordonnets de terre ou termites. Moins flagrant, le bois évidé qui s’arrache comme une feuille de papier est aussi un symptôme facilement reconnaissable. En tapotant sur votre charpente, vous entendrez un son creux qui correspond aux galeries sillonnées ou lamellées dans le bois par les vers. Par ailleurs, il est possible de trouver des poudres de bois ou des petites pastilles qui sont les excréments du termite à l’extérieur.

En outre, si vous voyez des fourmis qui se baladent dans votre maison, méfiez-vous car elles ont sûrement un nid quelque part. Vous pouvez le dépister en cherchant des fissures et des sciures de bois.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top