skip to Main Content

Rénover sa charpente

Rénover Sa Charpente

La durabilité de la charpente est peut être longue, mais celle-ci doit un jour ou l’autre faire l’objet d’une rénovation partielle ou totale et ce, pour diverses raisons. Vétusté du bois, aléas climatiques, travaux de transformation de la charpente ou altérations causées par les insectes, les rénovations de la charpente sont variées. L’unique inconvénient est que les travaux à réaliser sont toujours complexes et il est de ce fait préférable de faire appel aux services d’un professionnel.

Inspecter les dégradations sur les charpentes

La réfection de la charpente requiert un bon sens de l’organisation. Ce travail demande également l’établissement d’un diagnostic afin d’agir adéquatement à la source même du problème et ainsi adopter les techniques de rénovation adaptées. Avant d’entamer les travaux de rénovation, il est conseillé de dresser un diagnostic complet, peu importe la nature des réparations à entreprendre : Assemblage médiocre, chevrons hors d’usage, prolifération de champignons ou d’insectes, infiltration d’eau ou encore pannes altérées. (voir: rénover charpente, ou autre)
L’inspection doit être réalisée tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la charpente. Ainsi, avant de commencer les travaux de rénovation, n’oubliez pas de vérifier l’état des tuiles, la présence de mousse, d’ardoise défectueuse, de toiture mal aérée, de faîtage vulnérable.
La rénovation de la charpente peut également constituer un projet de travaux intégral, avec notamment la surélévation de la charpente, l’insertion d’une lucarne, l’aménagement de combles ou encore la transformation de la pente.

La rénovation d’une charpente

En règle globale, la rénovation d’une charpente doit être accomplie sur un intervalle de 20 à 30 ans. Mais quoi qu’il advienne, recourir aux services d’un professionnel est fondamental. Et pour cause, seul un véritable professionnel peut établir un diagnostic fiable et complet, ce qui vous aidera à traiter convenablement le problème ou à entamer votre chantier. Vous pouvez également faire appel à un artisan qui sera à même de vous recommander le traitement adapté suivant votre problème : traitement fongicide contre les termites, traitement hydrofuge, travaux d’aménagement ou changement de la charpente. Si la charpente s’affaisse, il peut notamment s’agir d’un défaut de calcul de charge ou de l’infiltration de l’humidité, ce qui peut entraîner le grossissement du bois. En outre, solliciter l’aide d’un professionnel vous aide à respecter les règles d’urbanisme, qui s’avèrent souvent contraignantes. Surtout que d’un type de charpente à un autre, les modalités sont spécifiques.

La rectification d’une charpente

Changer l’aspect d’une charpente constitue un chantier assez complexe. Prenons un exemple : pour la rénovation d’une charpente avec une toiture en pente et l’ajout de lucarnes, plus d’un professionnel doit offrir ses services et parmi ceux-ci figure le couvreur, le maçon ainsi que le charpentier. Outre la modification de la charpente, il est dans certains cas nécessaire de rénover les soubassements qui soutiennent l’ensemble. Vous pouvez également travailler l’espace sous-toiture pour l’aménager en grenier, sous réserve qu’il est véritablement envisageable d’employer l’espace. Il est aussi possible d’aménager l’espace sous-toiture en pièce à vivre en modifiant les fermettes, à condition bien sûr que vous disposiez d’une hauteur suffisante sous le toit.
Dans le cas où le bois de la charpente est vétuste, il s’avère également indispensable d’entamer des travaux de rénovation. Plusieurs autres sortes de modifications de la charpente sont réalisables, comme la mise en place de tuiles photovoltaïques ou encore le rajout de fenêtres sur une toiture en pente. Mais avant de commencer les travaux, n’oubliez pas de vous informer sur la garantie décennale à laquelle vous avez souscrit lors de la mise en œuvre de votre charpente et votre toit.

Back To Top