skip to Main Content

La charpente de la maison

La Charpente De La Maison

Dans l’édification d’une habitation, le gros œuvre inclut les soubassements, les fondations, l’assainissement, la toiture, la construction des murs, les menuiseries extérieures ainsi que la charpente. La charpente constitue un élément essentiel attendu qu’elle représente un élément porteur. Il existe deux principaux types de charpente, à savoir la charpente fermette et la charpente traditionnelle. Zoom sur la charpente de la maison. 

Deux principaux types de charpente: La charpente a comme principale fonction de consolider la structure et de préparer l’installation de la toiture. Sa réalisation est une étape cruciale permettant d’évaluer la robustesse de l’habitation. On distingue deux principaux types de charpente. La charpente fermette est un dispositif industriel qui s’avère peu cher et offre une excellente résistance grâce à son système de triangulation. La charpente traditionnelle se révèle un peu plus complexe mais son premier atout est de permettre d’aménager des combles habitables. Et pour cause, celle-ci laisse un espace assez volumineux.

Ce qu’il faut savoir sur la charpente fermette

La charpente fermette est composée de planches en dérivés de faibles sections ou en bois, dont l’assemblage est réalisé sous presse, au moyen de connecteurs en métal. Ces fermesttes sont ensuite disposées de manière rapprochée avec par exemple 60 centimètres d’entre axe. La fermette requiert des bois avec une humidité qui ne doit pas surpasser 20 %, afin d’en assurer une excellente durabilité. Dans sa forme standard, celle-ci est à même de soutenir 150 kg/m², autrement dit le plafond en plâtre et la couverture de la toiture.(voir: charpente maison)
L’isolation est facile et peu chère en termes de mise en œuvre, attendu que celle-ci peut être composée d’isolants en vrac placés sur le plafond.
Le seul désagrément avec la charpente fermette est qu’elle ne permet pas l’aménagement des combles. Il n’est même pas possible de créer un espace de rangement car il faut marcher sur les poutres, sachant qu’un plafond en plâtre ne résisterait pas à un passage fréquent.

Qu’en est-il de la charpente traditionnelle ?

Offrant un espace libre, la charpente traditionnelle autorise l’aménagement de combles habitables. Avec la charpente traditionnelle, il sera ainsi possible de créer une ou plusieurs pièces en plus dans une habitation, en fonction de la surface disponible.
Ce type de charpente est dans la majorité des cas composé de pièces en bois massif mais dont l’assemblage peut être distinct. En effet, ces pièces peuvent être assemblées soit par moisage et tiges en métal ou organes spéciaux, soit par profils complémentaires.
Le point faible de cet aménagement réside particulièrement dans son coût, qui est plus élevé que celui de la charpente fermette. En réalité, un écart de prix de 180 euros/m² est remarqué entre les deux dispositifs. Aussi, pour les combles aménagés, l’isolation du plafond s’avère plus onéreuse que pour l’isolation des combles perdus.

Back To Top