skip to Main Content

Travaux de rénovation d’une charpente

Travaux De Rénovation D’une Charpente

Dans le cadre d’une rénovation totale ou partielle, les travaux à réaliser sur une charpente requièrent le savoir-faire d’une équipe de professionnels expérimentés. La longévité d’une charpente est notamment relative à l’essence de bois à partir de laquelle elle a été réalisée et est généralement supérieure à 100 ans. Les insectes xylophages, les mauvaises conditions climatiques, la vétusté prématurée à cause de la défectuosité du bois, l’élargissement d’une habitation ou encore une mauvaise imperméabilité de la couverture peuvent amener à la réalisation de travaux de rénovation sur une charpente.

Quelle est la première étape à entreprendre pour la réfection de la charpente ?

La première phase à effectuer est l’établissement d’un diagnostic fiable et complet de la charpente, afin de détecter l’éventuelle présence de champignons ou d’insectes, de connaître l’état des tuiles, des chevrons, les infiltrations d’eau et la qualité de l’aération sous-toiture. Dans le cas où la couverture de la toiture est très défectueuse, la réparation ou le traitement partiel de la charpente, sans requérir le changement intégral des tuiles, serait inutile à court terme.(cf: travaux charpente bois d’arbre)

Evaluation du coût de rénovation de la charpente

Dès lors que le diagnostic est établi, effectuez des devis auprès de plusieurs charpentiers professionnels qualifiés afin de comparer leur tarif. Ne négligez pas cette opération avant d’entreprendre les travaux. Pour information, un simple traitement curatif, tels que le traitement contre les termites, le traitement fongicide ou le traitement hydrofuge du bois coûte près de 25 euros le mètre carré. Le coût de la rénovation totale de la charpente est compris entre 115 euros et 175 euros, le mètre carré de toiture. (voir: travaux charpente)

La modification d’une charpente

Il est possible de changer la physionomie de la charpente dans le cadre d’une rénovation, et d’y rajouter des lucarnes ou des chiens assis, afin d’aménager les combles en pièces à vivre. Dans ce cas, il faudra repenser toute l’ossature de la charpente, son élévation, voire sa réorientation. La mise en place de tuiles photovoltaïques ainsi que celle de panneaux solaires constitue une bonne solution, afin que votre investissement soit rentabilisé, ne serait-ce que partiellement. Mais pour ce faire, vous devez préalablement déposer à la mairie une demande de permis de construire.

L’isolation de la charpente et du toit dans le cadre d’une rénovation

L’isolation d’une charpente peut être effectuée aussi bien par l’extérieur que par l’intérieur. Dans le cas de combles habitables, l’isolation par l’extérieur laissera les poutres visibles et offrira plus d’esthétique et de cachet aux pièces. Quant à l’isolation par l’intérieur, elle est moins onéreuse mais requiert des poutres traitées contre les champignons, l’humidité ou les xylophages, une toiture en excellent état afin de bénéficier d’une bonne durabilité. Pour la libre circulation de l’air sous la toiture et pour parer à la dégradation du bois de la charpente, la mise en place d’un pare vapeur permettra d’isoler efficacement le toit.
Si l’isolation est mauvaise, environ 30 % des déperditions de chaleur peuvent provenir de la toiture de l’habitation. C’est pour cette raison que les travaux d’isolation du toit et tout particulièrement les matériaux d’isolation thermique sont éligibles à un crédit d’impôt, sachant que les dépenses sont plafonnées à 8000 euros pour une personne vivant seule et 16000 euros pour un couple.

Back To Top