skip to Main Content

Comment bien choisir sa charpente

Le choix d’une charpente se fait selon les besoins, le budget et les normes architecturales de sa région ou de sa ville. Ainsi, on peut choisir entre une charpente en bois, une charpente fermette, une charpente béton ou même une charpente métallique. En matière de charpente en bois, le bois utilisé doit être choisi avec soin. Certaines essences seront plus privilégiées que d’autres. Ci-après les différentes essences utilisées, selon la pièce de la charpente :

  • les grosses pièces de la charpente peuvent être réalisées en chêne, peuplier, pin sylvestre, orme, pin maritime, sapin Douglas, épicéa,
  • les chevrons et les solivages peuvent employer le bois de chêne, de châtaignier, de peuplier, de sapin,
  • les chevilles seront faites en acacia, en frêne, en chêne,
  • les lattes choisiront le sapin, le peuplier, le bouleau.

Les défauts de bois inacceptables

La charpente étant une pièce maitresse de l’habitation, rien ne doit être laissé au hasard. Si certains défauts ne portent point atteinte à la solidité de la charpente en bois, d’autres sont à écarter définitivement de l’utilisation en entrait, soit la poutre qui supporte les arbalétriers et le poinçon. Ce sont les fentes dans la longueur de la pièce, les nœuds et le reste de flache (écorce) à plus de 1/5e de la section de bois.

Le mieux serait de choisir une section rectangulaire des pièces en bois, pour offrir davantage d’inertie. À noter aussi que les pièces de sections carrées sont un excellent choix, car elles augmentent sensiblement le choix d’orientation et de position. Certains utilisateurs préfèreront un bois non rectiligne, pour donner plus de charme à une charpente découverte.

L’importance du séchage des pièces de charpente

Contrairement aux préjugés et idées reçues, un bois très et trop sec est très difficile à travailler. Dans la pratique, deux années de séchage suffisent largement pour travailler le bois. Celui-ci continuera son séchage une fois installé. En réalité, le séchage du bois change les dimensions sphériques de la poutre sans aucunement impacter sur sa longueur. Le triangle formé par les fermes demeurera donc intact.

L’assemblage de la charpente en bois

La charpente en bois s’assemble via l’utilisation d’équerre et de sabots. Ces derniers seront choisis selon la charge qu’ils auront à supporter. Le clouage et le boulonnage sont très importants dans l’assemblage de la charpente en bois, pour en assurer une parfaite cohésion. Ce type d’assemblage est indispensable pour la pose d’une charpente industrielle en bois si des connecteurs métalliques servent de liaison. La mise en place de la charpente est fortement recommandée à être effectuée par des personnes qualifiées, en la personne de l’artisan professionnel charpentier ou d’une personne ayant un bon niveau de bricolage. Pour les travaux d’assemblage de la charpente, il convient de respecter scrupuleusement les consignes de sécurité pour travailler en hauteur.

Le coût d’une charpente fermette ou industrielle

La charpente fermette dénommée également charpente industrielle, désigne un dispositif en bois à faible épaisseur, qui est renforcé par des connecteurs en métal. Ce type de charpente a pour rôle de supporter la couverture de la toiture, l’ensemble de la toiture, le plafond et le plancher des combles. La charpente fermette ou industrielle présente de nombreux avantages :

  • la légèreté de l’ouvrage,
  • l’adaptation de la plupart des projets architecturaux,
  • la fiabilité et la solidité à toute épreuve de la charpente.

Le montant à dédier pour la construction d’une charpente industrielle dépend de la taille de la maison, de sa structure, de la complexité du projet, de l’artisan professionnel choisi et des matériaux utilisés pour la charpente. Le prix d’une charpente industrielle oscille entre 30 et 45 €/m² hors pose. En ce qui concerne la pose d’une charpente fermette, le tarif est estimé à 60 €/m², si la pose est effectuée dans des conditions de pose habituelle.

Le coût d’une charpente métallique

Le tarif d’une charpente métallique dépend du type de construction voulu, de la dimension voulue ainsi que la qualité de l’acier. Le coût de ces travaux s’évalue à 10 % moins cher qu’une charpente en bois traditionnel. Le montant des travaux peut être estimé en m² ou en m3. Ci-après quelques idées de tarif de charpente métallique :

  • le prix d’une charpente métallique agricole avec une couverture tôle est d’environ 30 €/m² pour 17 % de pente s’il est d’environ 33 €/m² pour 22 % de pente,
  • le prix d’une charpente métallique pour une maison individuelle est d’environ 32 €/m² hors taxe et 45 €/m² posés,
  • le prix d’une charpente métallique agricole avec couverture fibrociment et une pente à 22 % coûte à peu près 35 €/m².

La charpente en béton

La charpente en béton devient de plus en plus présente sur les chantiers de maisons individuelles. Ce n’est pas étonnant puisqu’elle offre de nombreux avantages :

  • la solidité. Le béton, par sa matière, constitue un des matériaux les plus résistants dans le temps,
  • le prix compétitif. La charpente en béton coûte moins cher qu’une charpente en bois,
  • le caractère ignifuge. Au contraire du bois, la charpente béton n’a pas peur du feu,
  • le gain de temps. Ce genre de charpente est monté plus facilement et rapidement qu’une charpente en bois classique,
  • une finition très esthétique.

En principe, même si la charpente béton peut être employée pour toutes les configurations de toiture, elle est surtout destinée dans le cas d’une construction de toit plat. En effet, les terrasses conçues de telle manière peuvent profiter pleinement d’un extérieur solide et aménageable. On peut trouver différents types de béton :

  • le béton précontraint qui garantit des risques de fissures inexistants,
  • le béton armé, parfait en rénovation,
  • le béton léger, pour le choix de performances acoustiques et thermiques.

La structure de la charpente béton

La charpente en béton est préfabriquée en usine. Elle doit comprendre les éléments qui suivent :

  • les poutres, appelées poutre IV ou poutre IC. Elles ont pour rôle de supporter les pannes. Elles sont souvent réalisées en béton précontraint,
  • les poteaux, carrés ou rectangulaires. Ils sont réalisés en béton armé et peuvent mesurer de 2 à 15 mètres de hauteur,
  • la panne T. Ce sont les pannes en béton précontraint qui supportent la future couverture, généralement en bac acier,
  • les longrines, de forme rectangulaire. On peut les associer au plancher ou au dallage pour ceinturer la construction avec des trames de 6 à 12 cm.

Le prix de la charpente en béton

La charpente béton reste abordable et se chiffre à environ 90 €/m3. Cependant, ce sont les poutrelles de base ainsi que les autres matériaux qui font grimper la facture, surtout si le toit est destiné à être transformé en terrasse. Par ailleurs, pour la réalisation d’une charpente en béton, un professionnel est indispensable à sa mise en place, d’où la facture un peu plus élevée.

Une astuce pour faire baisser la facture serait de demander plusieurs devis auprès de plusieurs artisans professionnels de sa région ou sur Internet. La loi de la concurrence oblige, les artisans rivaliseront de tarifs pour séduire leur clientèle. Cependant, tout n’est pas dans le prix, il faut dénicher le devis présentant le meilleur rapport qualité/prix.

Back To Top