Home / Normes & reglementation / Les catégories de charpentes

Les catégories de charpentes

Une charpente peut être qualifiée de « traditionnelle » ou bien « d’industrielle », qui sont les deux catégories les plus répandues. Construite principalement en bois, la charpente traditionnelle sera réalisée avec un bois massif, tandis que son équivalent industriel privilégie l’association du bois et du métal.

Avantages et inconvénients de chaque type de charpente

Une charpente traditionnelle offre la possibilité d’aménager les combles en pièces à vivre, au contraire de la charpente industrielle, vous aurez donc d’emblée plus d’espace avec une charpente traditionnelle. Ainsi, même si elles partagent une même base, il ne faudra pas se tromper dans le choix de sa charpente, bien que les travaux destinés à aménager les combles d’une charpente industrielle soient possibles, mais extrêmement coûteux. De par ces qualités, la charpente traditionnelle se retrouve plus dans les maisons individuelles. Toutefois cela n’ellipse en rien les points forts de la charpente industrielle, qui peut se targuer d’être beaucoup plus facile à installer (notablement plus légère), de permettre presque toutes les configurations possibles, et enfin d’être très stable.

Devis gratuit charpente bois: entretien / rénovation / construction

La charpente traditionnelle

Caractéristiques

Constituée d’éléments en bois massif (parfois couplé de métal) et d’un toit en pente, elle est assemblée soit traditionnellement avec des tenons ou mortaises (complémentaires), soit avec des boulons ou des anneaux (tiges). L’élément central est ici la ferme, elle redistribue les charges vers les côtés pour libérer l’espace intérieur. Les essences résineuses sont les plus adéquates, bien que chêne et bois tropicaux fassent tout à fait l’affaire.

Mise en œuvre

Les éléments étant assemblés librement (du moins pour les profils dits complémentaires), leur conception doit être précise pour qu’ils puissent s’imbriquer parfaitement. Les procédés de fabrication des artisans actuels incluent l’utilisation d’ordinateurs pour un travail d’une minutie extrême, rivalisant avec le travail automatisé du secteur industriel. L’humidité du bois doit être comprise entre 15 et 22%. Enfin, pour pouvoir aménager les combles, vous devrez veillez à la solidité du plancher.

La charpente industrielle

Caractéristiques

Pur produit de la standardisation à l’américaine, ses principaux éléments constituants (fermette ou connecteurs par exemple) sont mis en place de manière à obtenir des triangles. Plus légère et donc plus facile à installer, elle est également plus abordable. Ajoutez à cela une bonne stabilité de l’ensemble de la structure, et une pose simplifiée du réseau électrique et des isolants. Plus facile à manipuler, les catégories résineuses sont les essences les plus adaptées.

Mise en œuvre

Cette charpente requiert moins de travail. Cependant, les portées doivent être réalisées de manière bien précise pour une meilleure stabilité. Ce type de charpente donne place à des combles dits « perdus », c’est à dire non aménageables en lieu de vie. Il faudra passer par l’enlèvement des fermettes pour les aménager, une opération toutefois coûteuse. Enfin, une humidité comprise entre 18 et 22% est souhaitable pour le bois.

About Johary_redac

Scroll To Top